Hyperprisme

À l’intersection du post-punk, de la musique contemporaine et des synthétiseurs, Hyperprisme est le projet solo de Georges Dimitrov où il peut explorer les limites du rock et de la création d’avant-garde.

Requiem

2017

Requiem est une œuvre dédiée à la mémoire de David Bowie.

Le texte est celui, intégral, de la messe des morts, chanté en latin. L’œuvre ne se veut toutefois pas liturgique : ces poèmes, et les émotions profondes et universelles qu’ils évoquent, possèdent leur propre force, leur propre symbolique, qui n’a pas besoin de passer par la religion pour être vécue. Chacun des quatorze mouvements est inspiré par une ou plusieurs chansons de Bowie, dont les caractéristiques rythmiques, harmoniques ou mélodiques sont transformées et récupérées. Le lien est toujours subtil – aucune citation évidente n’est donnée à entendre –, mais l’âme de Bowie est inscrite partout dans l’ADN de l’œuvre.

Si ce Requiem est volontairement stylistiquement hétéroclite, c’est qu’il est à l’image de la carrière de l’homme-caméléon. Les sonorités de l’orchestre symphonique se mêlent à l’instrumentation rock et aux synthétiseurs, alors que l’écriture s’inspire autant des grands compositeurs de musique contemporaine du XXe siècle que des légendes du post-punk. Mais à travers l’opposition entre ombre et lumière, entre vie et mort, l’œuvre trouve sa propre unité.

Cliquez sur chaque chanson pour une description détaillée.